Kindle 4: Retrouvez le plaisir de lire !


J’ai enfin craqué, cela fait plus d’un an que cela me démangeait, j’ai acheté le Kindle 4. Je ne lisais plus que très rarement depuis quelques années et cela commençait à me manquer. Plein d’excuses bien sûr, pas le temps, impossible de trouver le livre que je voulais car je ne vis pas en France, trop cher etc… Et puis il y avait ce jouet qui faisait fureur aux Etats-Unis, tout le monde se l’arrachait, le fameux Kindle d’Amazon. Je le regardais avec envie mais n’arrivait pas à franchir le pas ! Et puis vint l’offre à 99 euros ! Ainsi que tout le tapage médiatique sur internet autour de cette offre. Je me suis dit que pour ce prix là je ne perdais pas grand chose à commander la bête !

Kindle ou tablette, choix à faire ?

Je me suis pendant longtemps posé la question si une tablette pouvait remplacer une liseuse électronique telle que le Kindle. Il est assez difficile de lire sur un iPad par exemple, on se fatigue très vite les yeux, et puis il faut sans cesse le recharger. Alors que le Kindle, avec sa technologie E-Ink Pearl permet de lire pendant des heures sans se fatiguer. Et puis il est appréciable de pouvoir partir plusieurs jours sans se soucier de comment recharger son Kindle, Amazon annonce jusqu’à 30 jours d’autonomie. Je pense que les deux outils sont très différents, une tablette est parfaite pour surfer sur internet, envoyer des mails, consulter facebook ou twitter ou bien lire des BD ou comics. Pour cela, le Kindle n’est pas vraiment bon. Par contre, pour lire des livres, le Kindle est imbattable. Il a été conçu pour cela et il fait uniquement cela. Amazon a inclus un navigateur expérimental dans le Kindle, mais c’est vraiment pour dépanner, il ne faut pas imaginer avoir une vraie expérience de navigation internet. Donc non ! Vous ne devez pas choisir entre un Kindle et une tablette, chacun vous apportera des fonctions différentes !

Une semaine avec mon Kindle

Cela fait maintenant une semaine que j’ai mon Kindle 4 et il ne me quitte plus ! Amazon annonce que l’on peut mettre 1400 ebooks dessus, je vous dirais quand j’en serais là si c’est vrai ! Cela semble donc bien suffisant ! Les 170 grammes du Kindle sont très agréables, vous pouvez le tenir dans les mains un long moment sans ressentir aucune douleur, vous ne le sentez presque pas. Ses dimensions sont 166 mm x 114 mm x 8.7 mm. Le design est très sobre, il donne une impression de solidité, la surface de la coque arrière accroche sur les doigts, cela donne une bonne prise en main. Le fait qu’il n’y ait pas de clavier physique comme sur le Kindle 3 ne semble pas vraiment me manquer, c’est même mieux car il prend moins de place dans les poches. Vous avez un clavier virtuel que vous utiliserez principalement pour faire des recherches dans vos livres ou bien saisir votre mot de passe pour débloquer l’appareil. Je vous conseille vraiment de mettre un mot de passe, il est vraiment facile de passer des commandes de livre sur Amazon, ils sont malins ! Donc si vous vous faîtes voler votre Kindle, il vaut mieux prévoir un minimum de sécurité.

L’écran de 6 pouces est suffisant, pas besoin de plus grand, il offre une résolution de 600×800 pixels avec 16 niveaux de gris. Très facile de lire au soleil, pas de reflets. Par contre, il vous faudra toujours de la lumière pour lire, c’est comme un vrai livre, pas possible de lire dans le noir comme vous pourriez le faire avec une tablette.

L’appareil est livré avec un cable USB, la seule façon de charger votre Kindle est donc de le brancher sur votre PC. Vous pouvez également acheter un adaptateur secteur mais ils vous en coûtera 9.99 euros. Je trouve un peu dommage qu’Amazon ne l’inclut pas directement.

Vous trouverez deux dictionnaires par défaut dans votre Kindle, un en français et un en anglais. Il est très pratique de pouvoir consulter la définition d’un mot en un mouvement de doigt, j’adore cette fonctionnalité, notamment lorsque je lis un livre en Anglais. Et oui, je suis pas encore bilingue 🙂

J’ai essayé de lire une bande dessinée mais ce n’est vraiment pas fait pour cela, le texte des bulles est trop petit, et puis perdre les couleurs enlève beaucoup de charme à la lecture.

Vous pouvez vous connecter au wifi et directement télécharger vos livres sur Amazon.com. Lorsque vous recevez votre appareil, il est déjà configuré pour se connecter sur le marché français. La boutique française est encore limitée en nombre d’ouvrage mais cela va sans doute grandir très vite en fonction du succès du Kindle 4 en France. Un grand nombre d’ouvrage est disponible gratuitement, faites vous plaisir en revisitant les plus grand succès de Jules Verne par exemple ! Si vous êtes anglophone, vous trouverez votre bonheur sur la boutique Anglaise.

Vous pouvez également partager vos impressions sur un livre avec des fonctions de partage sur Facebook et Twitter, why not 🙂 Vous pouvez consulter les passages des livres les plus surlignés ou les plus commentés. Cela peut être utile lorsque vous voulez lire un livre en diagonal.

Un complément idéal pour votre Kindle est le logiciel Calibre qui vous permettra de gérer votre bibliothèque très facilement, de transformer des livres achetés sur un autre magasin qu’Amazon au format Kindle. Beaucoup de monde critique le Kindle en avançant le fait qu’Amazon essaie de tuer le marché du livre et de vous enfermer dans leur magasin. Des logiciels comme Calibre vous permettent de rester libre !

A noter aussi la qualité du service Amazon, j’ai même reçu mon Kindle un jour avant la date prévue ! Et puis vous recevez une confirmation d’achat très rapidement et vous pouvez suivre votre commande sur leur site, étape par étape.

Voilà, je suis donc entièrement satisfait de mon Kindle 4. Le fait qu’il ne soit pas tactile est un peu déstabilisant au début, vous avez tendance à vouloir utiliser l’écran pour changer de page, mais on prend vite le coup de main. Je prend plaisir à lire et j’ai envie de dévorer plein de livres. Après avoir lu un livre sur Google, ‘In the Plex‘, je me suis replongé en enfance dans les aventures du petit Nicolas 🙂  Le Kindle m’a donc bien redonné l’envie de lire, mission donc réussi pour Amazon ! Merci !

 


A propos de Jeremie

J'ai décidé de lancer ce blog pour parler de choses qui me plaisent et que j'ai envie de partager. Je ne me donne aucun objectif ni obligation, je posterais uniquement si un thème me tient à coeur, mes sujets principaux tourneront autour d'internet, de la vie à Budapest, de la musique que j'aime et des applications mobiles. Internet est pour moi un métier et une passion, j'espère que vous la partagerez avec moi !

Réagissez à cet article :