Recette de la soupe au chou et aux saucisses de Francfort


En Hongrie, nous avons l’habitude de manger très souvent des soupes. A midi, le soir, chaude ou froide, la soupe règne au menu ! Je vais vous présenter aujourd’hui une recette à base de chou vert. On trouve très souvent de la viande dans les soupes hongroises, nous allons voir une recette avec des saucisses de Francfort. N’ayez pas peur, c’est une recette très facile à réaliser, même pour nous les hommes !

Ingrédients de soupe au chou et aux saucisses de Francfort
  • 1 petit chou vert
  • 4 patates de taille moyenne
  • 4 gousses d’ail
  • 1 cuillère à café de marjolaine
  • 1 cuillère à café de cumin
  • 1 petit bouquet de persil
  • 3 cubes de bouillon de légumes
  • un petit pot de crème fraîche
  • 1 cuillère à soupe de farine
  • 1 cuillère à café de paprika doux
  • 350 grammes de saucisse de Francfort
  • Temps de préparation: 20 mn
  • Temps de cuisson: 1 heure
  • Cette recette de soupe au chou devrait satisfaire environ 6/8 personnes
Voici les ingrédients nécessaires à la soupe au chou vert et aux saucisses de Francfort

Voici les ingrédients nécessaires à la soupe au chou vert et aux saucisses de Francfort

Recette de soupe au chou et saucisse de Francfort

Première étape, il faut préparer le chou vert. Enlevez les premières feuilles. Ensuite, retirez une par une les feuilles, lavez les puis découpez les en lamelles de taille moyenne. Mettez de l’eau à bouillir dans une marmite, une fois chaude, plonger les feuilles de chou dedans. Attendez 4/5 minutes puis retirez l’eau. Conservez le chou dans une passoire.

Remettez de l’eau à bouillir. Attention, le niveau de l’eau correspondra à la quantité finale de soupe, faites en fonction de votre faim mais prenez en compte aussi les ingrédients que l’on va ajouter. Si il n’y a pas assez d’eau, la soupe deviendra une potée. Ne vous inquiétez pas, vous pourrez toujours réguler au fur et à mesure en ajoutant de l’eau.

Découpez les pommes de terres en petits cubes, émincez l’oignon et l’ail. Une fois que l’eau boue, plongez ces ingrédients dans l’eau avec le chou vert précédemment pré-cuit. Ajoutez une cuillère à café de cumin en poudre, et une autre de marjolaine. Enfin, plongez les cubes de bouillon de légumes dedans la marmite. Remuez pour bien mélanger, ajoutez du sel et poivre à convenance. Mieux vaut moins que trop ! Il est toujours possible d’en rajouter après.

Il vous faut maintenant attendre que les légumes, principalement les pommes de terre deviennent un peu molle.

En attendant, vous pouvez commencer l’étape suivante !

Prenez un bol, mettez-y le contenu de  votre pot de crème fraîche, puis ajoutez une cuillère à soupe de paprika doux ainsi qu’une cuillère à soupe de farine. Mélangez, vous allez obtenir une sorte de pâte molle. Prenez une louche de votre bouillon de soupe, et ajoutez la à votre préparation. Magique ! Cela redevient liquide !

Une fois que vos légumes sont cuits, ajoutez les saucisses de Francfort ainsi que le contenu du bol que l’on vient de préparer. Mélangez bien ! Laissez cuire 5 minutes puis ajoutez le persil que vous aurez découpez en petites feuilles au préalable.

Laissez mijotez à feu doux pendant encore 10 minutes. Et voilà ! C’est prêt à être déguster !

Photos d'une assiette de soupe au chou et de saucisses de Francfort

Photo d’une assiette de soupe au chou et de saucisses de Francfort

Je vous conseille de proposer aux heureux élus de rajouter un peu de paprika piquant (soit en poudre soit en crème) dans leur assiette si ils aiment la soupe un peu relevée. En général, la soupe hongroise s’accompagne d’un bout de pain de campagne.

On aurait pu imaginer faire cette recette dans le fameux bogracs hongrois, mais il faut avoir un jardin pour cela !

N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires sur cette soupe, surtout si vous avez des variantes ! Bon appétit !


A propos de Jeremie

J’ai décidé de lancer ce blog pour parler de choses qui me plaisent et que j’ai envie de partager. Je ne me donne aucun objectif ni obligation, je posterais uniquement si un thème me tient à coeur, mes sujets principaux tourneront autour d’internet, de la vie à Budapest, de la musique que j’aime et des applications mobiles. Internet est pour moi un métier et une passion, j’espère que vous la partagerez avec moi !

Réagissez à cet article :